Je m'inscris

 

Mieux produire pour mieux manger

Pesticide, alimentation, environnement, transition alimentaire… Venez poser vos questions aux scientifiques INRAE et aux acteurs de Dijon métropole !

2 juin de 18h à 19h30 dans la prestigieuse Salle des États du Palais des Ducs à Dijon

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne et du Printemps de l’Europe à Dijon, INRAE et Dijon Métropole s’associent et vous proposent un Forum Science et Société autour de la réduction des pesticides. Cette rencontre citoyenne sera l’occasion pour vous d’échanger et de poser toutes vos questions à des chercheurs et acteurs de la métropole mobilisés sur la question des pesticides – des hommes et des femmes qui œuvrent à la réduction des pesticides, voire leur disparition dans le quotidien des français et françaises.  

Ce forum s’inscrit en parallèle de la Conférence scientifique européenne - Vers une agriculture sans pesticides « Quelles recherches pour répondre aux objectifs du Pacte Vert européen sur la diminution de l'usage des pesticides ? » organisée par l'Institut français de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE), le Programme National de Recherche français Cultiver et Protéger Autrement, et l'Alliance européenne pour une agriculture sans pesticides dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne

 

Programme

Introduction par François REBSAMEN, Maire de Dijon et Président de Dijon métropole, et Nathalie MUNIER-JOLAIN, Présidente du Centre INRAE Dijon

Forum Alimentation pour mieux manger

La réduction des pesticides dans l’agriculture ne peut pas être envisagée sans une remise en cause de nos comportements de consommation. Dans ce forum vous pourrez questionner nos intervenants sur des sujets tels que : manger bio mais à quel prix ?; le changement alimentaire dans les lieux de restauration collective et les banques alimentaire; une transition alimentaire pour tous ?

Forum Agriculture pour mieux produire

L’Union européenne a lancé la stratégie « De la ferme à la table » qui vise à réduire de 50% l’usage des pesticides d’ici 2030 et d’étendre les exploitations biologiques à 25% du total des terres agraires. Dans ce forum vous pourrez questionner nos chercheurs sur l’utilisation des pesticides en agriculture; si l’on sait produire autant avec moins de pesticides ; est-ce que le bio est la solution ?; et comment réduire les pesticides en agriculture sans dégrader le revenu agricole ?

Forum Environnement pour une meilleure (ou plus de) biodiversité

Bien que l’usage des pesticides ait été interdit dans la métropole de Dijon depuis 2017, le milieu urbain fait encore face à de nombreuses problématiques en particulier de conflit dans les copropriétés. Dans les milieux ruraux et agricoles, les pesticides influent sur la composition de la biodiversité végétale. Dans ce forum vous pourrez poser vos questions sur la biodiversité en milieu urbain et en milieu agricole. Vous pourrez aussi vous renseigner pour savoir comment vous impliquer dans la recherche et la préservation de la biodiversité.

Forum Transition alimentaire pour mieux vivre à Dijon

La métropole de Dijon a lancé cette transition qui vise à la création d’un nouveau modèle de production agroécologique ainsi que le partage vertueux des ressources entre la ville et le monde agricole. Vous pourrez ainsi évoquer les questions liées à l’agriculture, à l’alimentation et à l’environnement dans le contexte local et spécifique de la métropole de Dijon.

 

Intervenants

Xavier REBOUD est chercheur en agroécologie à INRAE de Dijon. Il s'intéresse à l'évolution de l'agriculture et de sa dépendance aux pesticides, notamment les néonicotinoides ou le glyphosate. Il souligne régulièrement que les enjeux agricoles sont souvent des questions de société et que l'on ne changera pas l'agriculture si on ne change pas conjointement les règles pour en évaluer les performances ainsi que nos modes de consommation alimentaire.
Nicolas MUNIER-JOLAIN est agronome des systèmes de culture à INRAE. Il travaille sur les questions de réduction d’usage de pesticides, en particulier les herbicides, par l’adoption de moyen de gestion des herbes sauvages. Ses recherches s’appuient sur l’analyse de la diversité des pratiques des agriculteurs. Depuis 2020, il coordonne le réseau européen IPMWORKS de fermes de démonstration de systèmes agricoles à faible niveau d’usage de pesticides, stimulant l’adoption de moyens alternatifs, mobilisant des processus écologiques de régulation des bioagresseurs, éventuellement combinés avec des outils technologiques (robots, agriculture de précision, outils d’aide à la décision, méthodes de biocontrôle).
Sophie NICKLAUS est Directrice de Recherches à INRAE où elle dirige l’équipe ‘Déterminants du comportement alimentaire au cours de la vie, relations avec la santé’ au Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation à Dijon. Elle étudie le comportement alimentaire des enfants (préférences alimentaires; contrôle de l’appétit), pour évaluer l’effet des propriétés des aliments (propriétés sensorielles, densité énergétique) sur le développement et l’évolution des préférences et des consommations alimentaires. Elle s'intéresse particulièrement à l'impact des expériences alimentaires précoces sur les comportements alimentaires ultérieurs et à leur contribution à la santé. Elle s’est investie dans le projet « Dijon Alimentation Durable 2030 », coordonne une action autour de la restauration hors foyer durable
Valentin BELLASSEN est chercheur à INRAE en économie de l’environnement depuis 2014. Ses travaux portent sur la performance multicritère des filières alimentaires certifiées (Bio, AOP, …), le suivi des émissions de gaz à effet de serre dans les différents systèmes de tarification du carbone, et les politiques pour orienter les consommateurs vers des régimes sains et durables. En dehors de la recherche académique, il a été négociateur international à la Convention-cadre des Nations Unies. Il audite régulièrement les inventaires nationaux d’émissions de gaz à effet de serre pour les Nations Unies ou la Commission européenne.

Agnès FOUGERON est Conservateur du patrimoine, spécialité patrimoine scientifique, technique et naturel. Elle est en charge de la direction du Jardin de l’Arquebuse de la ville de Dijon qui regroupe au cœur d’un parc de 5 hectares, muséum d’histoire naturelle, jardin botanique et planétarium. S’appuyant sur les savoirs scientifiques, ses équipes, ses collections, ses espaces d’expositions et ses actions de médiation variées, le Jardin de l’Arquebuse vise à éveiller la curiosité d’un large public, donner l’envie et les moyens d’agir en faveur de la préservation de la Biodiversité sauvage et cultivée sur le territoire, du local au global. Au-delà des actions conduites sur le site, le Jardin de l’Arquebuse est en charge de l’animation et du suivi des actions en faveur de la Biodiversité menées sur le territoire de la ville et de la métropole, notamment les programmes de science participative et de végétalisation citoyenne.

Bruno CHAUVEL est chercheur agronome à l’UMR Agroécologie du centre INRAE Bourgogne-Franche-Comté. Ses travaux portent notamment sur l’évolution des communautés de mauvaises herbes des parcelles cultivées. Il s’intéresse à la diversité de cette flore naturelle sous l’effet des pratiques culturales telles que les pratiques de désherbage chimiques ou la réduction du travail du sol en agriculture de conservation. Ses activités touchent aux conséquences sur la diversité des plantes des agrosystème de phénomènes rapides telles que l’arrêt de l’utilisation du glyphosate ou l’arrivée d’une nouvelle plante envahissante comme l’ambroisie à feuilles d’armoise.

Philippe LEMANCEAU est un ancien Directeur de Recherche INRAE. Il a dirigé l’UMR AgroSup-INRAE-uB-UBFC Agroécologie de Dijon dont les recherches visent à préserver et valoriser la biodiversité et les interactions biotiques dans les agroécosystèmes afin de développer des systèmes agricoles durables, économes en intrants de synthèse. Il est maintenant Vice-Président de Dijon Métropole, chargé de la transition alimentaire, du projet PIA "Territoires d’Innovation", "Dijon, Alimentation Durable 2030", du Projet Alimentaire Territorial et de la restauration collective.

Marie-Hélène RIAMON est en charge de la stratégie de transition alimentaire territoriale et du développement des activités économiques liées à la filière agro-alimentation. Spécialiste des questions d’intégration environnementale des activités économiques et du risque industriel, elle a conduit plusieurs projets liés à la transition écologique, la transition énergétique et la transition alimentaire. Elle assure le pilotage technique, l’animation et la coordination du projet « Dijon alimentation durable 2030 » qui rassemble 50 partenaires privés et publics pour un volume de projets de 46M€.

 

Pour notre bonne organisation, inscription  dans la limite des places disponibles

Je m'inscris

/!\ Dans le cadre de cet événement public, des photos seront susceptibles d’être prises et les conversations enregistrées vocalement.

 

_______________________________________

Information pratique

Date et heure : 2 juin 2022 de 18h à 19h30
Lieu : Mairie de Dijon – Salle des États
Place de la Libération
21033 Dijon
Téléphone : 03 80 74 51 51